English version
 

Actualités

concert de Claire Désert à Pétignac

Vendredi 9 Mars 2018

Concert de Claire Désert le 9 mars 2018 au Domaine Musical de Pétignac

Aux quatre coins du monde, Claire Désert séduit le public par la grâce, la profondeur et l'humilité de ses interprétations.

Invitée par les plus grands festivals - Radio France Montpellier, La Roque d'Anthéron, l'Orangerie de Sceaux, Piano aux Jacobins, Lille Piano(s) Festival, Festival International de Colmar, Festival « Georges Enescu » de Bucarest, « La Folle Journée » de Nantes, Bilbao, Tokyo... Claire Désert est présente sur les scènes internationales telles que la Salle Pleyel à Paris, le Kennedy Center à New-York, le Wigmore Hall et King's place à Londres, mais aussi en Italie, Pologne, Brésil, Etats-Unis... Elle joue régulièrement en soliste avec d'importantes formations symphoniques, que ce soit l'Orchestre de Paris, le National d'Ile-de-France, le Philharmonique de Radio France, le Symphonique de Québec, le Philharmonique de Strasbourg, le National de Lille...

Claire Désert, artiste rare, chambriste hors pair, a pour partenaires privilégiés le pianiste Emmanuel Strosser, les violoncellistes Anne Gastinel, Gary Hoffman, les violonistes Philippe Graffin, Tedi Papavrami, Nemanja Radulovic, le Quatuor Sine Nomine, le Quintette Moraguès...

Élève du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris à l'âge de 14 ans, elle obtient le premier prix de musique de chambre dans la classe de Jean Hubeau ainsi que le premier prix de piano à l'unanimité du jury (prix spécial du concours 1985) dans la classe de Vensislav Yankoff. Admise la même année en cycle de perfectionnement de piano, le gouvernement français lui attribue une bourse pour une année d'études à Moscou dans la classe d'Evgeni Malinin au conservatoire Tchaïkovski. À son retour en France, elle entre en cycle de perfectionnement de musique de chambre dans la classe de Roland Pidoux.

Sa discographie bien étoffée comporte un CD Schumann, son premier disque, couronné d'un « 10 » de Répertoire, un enregistrement des concertos de Scriabine et de Dvorák avec l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg récompensé par une Victoire de la Musique en 1997, des enregistrements parus chez Naïve avec Anne Gastinel. Claire Désert a gravé chez Mirare les Davidsbündlertänze de Schumann, les Danses slaves de Dvorák à quatre mains avec Emmanuel Strosser, ainsi que son disque solo Abendmusik (dédié à Clara et Robert Schumann, Johannes Brahms), CD très chaleureusement salué par la presse internationale. Son dernier enregistrement avec Anne Gastinel consacré à la musique française a été récompensé d'un « Choc » Classica, d'un « Music Chamber Choice » par le BBC Magazine. Son dernier enregistrement L'enfance avec Emmanuel Strosser gravé chez Mirare en 2013 a été distingué par « 5 Diapasons » et par le Gramophone Magazine.

concert de Cyril Guillotin

Dimanche 10 Décembre 2017

Concert de piano de Cyril Guillotin

le dimanche 10 décembre 2017 à 16 heures au Domaine Musical de Pétignac

 

Quintet de Louis Winsberg: Jaléo «for Paco»

Dimanche 19 Novembre 2017

 Dimanche 19 novembre à 16h - Espace Arc en Ciel à Chalais (Sud Charente)

 

Dès la fin des années 90, Louis Winsberg songeait à mélanger jazz et musiques traditionnelles, et plus particulièrement ,vu son parcours, Jazz et Flamenco. En 2000 sort le premier album JALEO , suivi en 2005 du BAL DES SUDS. "For Paco" est le troisième volet de la trilogie JALEO. L’espace de liberté est toujours aussi vaste, du jazz à l’Inde en passant par l’Andalousie et le Maghreb. Une musique mûrie au soleil, bercée par la mer, gorgé des battements, trépidations, éclats de joie et fulgurances mélodiques. Une aventure musicale et humaine des plus abouties.

 

"Je dédie la musique de cet album à Paco de Lucia , lui qui a su ouvrir le monde du Flamenco au jazz et à l'improvisation...et mener son art à un niveau de pureté et de puissance très rare." Durant toute ces années sa lumière a éclairé ma quête d'un jazz méditerranéen"

Louis Winsberg

 

Jaleo a toujours été un espace de liberté. Conçu au début des années 2000, cet ambitieux projet devait permettre à Louis Winsberg, leader de Sixun, groupe phare du jazz expérimental français, d’établir des correspondances entre le jazz, le flamenco et les musiques modales. Plus précisément, il s’agissait d’opérer ce que le guitariste nomme une « greffe ».

 

C’était pour lui répondre à un besoin impérieux, celui de retrouver les sonorités que, tout enfant, et bien avant qu’il ne découvre le jazz, il entendait lors de ses voyages en Aragon et en Andalousie ou encore dans le Sud de la France, lorsque ses parents étaient liés à la famille gitane des Reyes (celle-là même qui fonderait plus tard le groupe de rumba catalane à succès, les Gypsy Kings). Pour revenir au flamenco, qu’il abordait à sa manière, instinctive, hors des sentiers traditionnels, Winsberg décidait de s’entourer de nouveaux musiciens et de réussir, grâce à leur concours, cette fameuse greffe entre de multiples influences allant du jazz à l’Inde en passant par l’Andalousie et le Maghreb. Une musique mûrie au soleil, bercée par la mer. Une musique où, inévitablement, devaient résonner les échos, proches ou lointains, de la guitare de Paco de Lucía.

 

« Paco, je l’ai toujours écouté, parce que je fréquentais des Gitans et que, pour tous les Gitans, il est un dieu », résume le guitariste.

 

Cette admiration, qui remonte à la première jeunesse, ne s’est jamais démentie. A ses yeux, Paco demeure tout simplement unique.

 

« Un jour, j’ai repensé à l’introduction de Solo Quiero Caminar et ça m’a comme transpercé. S’il n’y avait pas eu ça, pas eu Paco, je n’aurais jamais monté Jaleo. J’adore des guitaristes de jazz comme George Benson, Montgomery West ou Pat Martino. Mais Paco n’a pas d’équivalent, des musiciens comme lui, on n’en voit pas un par siècle. 

Deux concerts de piano de Orlando Bass à Cognac et Pétignac!

Vendredi 3 Novembre 2017

- Le vendredi 3 novembre à 20h, au Chai Meukow, Orlando Bass (piano) et Sophie Albert (soprano) interprèteront

 Ravel, Shéhérazade

 

Rachmaninov, 6 romances opus 38

 

        Gretchaninov, Les fleur du mal

 

Les réservations se feront auprès de Viktoria Charrier

 

 v.charrier@cdgcognac.com

 

lieu du concert : Chai Meukow, 26, rue Pascal Combeau à Cognac

 

 

 

- Le dimanche 5 novembre 2017 à 16 heures au  domaine musical de Pétignac

 

Au programme:

-Sonate de Liszt

-Tableaux d'une exposition de Moussorgsky et le -24eme prélude et fugue en ré mineur de Chostakovitch

 

Tarif: 15€ / 5€ pour les moins de 18 ans

Agenda

Décembre 2017

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Orki™
Mention légales Plan du site Contact