Récital de Kotaro Fukuma - annulé !

Dimanche 5 avril 
à l'auditorium Steinway du
Domaine Musical de Pétignac

Né à Tokyo, Kotaro Fukuma commence l’étude du piano à l’âge de 5 ans. Il obtient de nombreux Prix dans des concours internationaux : Arthur Rubinstein (Tel Aviv), Paloma O’Shea (Santander), Maj Lind (Helsinki), BNDES (Rio de Janeiro) et Gina Bachauer (Salt Lake City). 

En 2003, à 20 ans, Kotaro Fukuma remporte le 1er Prix et le Prix Chopin au Concours International de Cleveland. C’est le commencement d’une carrière de pianiste concertiste qui le mène sur les cinq continents.

Depuis, il joue au Carnegie Hall et au Lincoln Center à New York, au Wigmore Hall à Londres, à la Philharmonie et au Konzerthaus à Berlin, au Gewandhaus à Leipzig, au Grand Auditorium National à Madrid, Salle Mozart à Zaragoza, au Victoria Hall à Genève, au  Suntory Hall et à l’Opéra City à Tokyo…

Kotaro Fukuma joue également avec des orchestres de premier plan tels que l’Orchestre de Cleveland, l’Orchestre Symphonique de la Radio Finlandaise, l’Orchestre Philharmonique de Dresde, l’Orchestre Philharmonique Royal de Galice, l’Orchestre Symphonique du Brésil, et le Nouvel Orchestre Philharmonique du Japon, sous la direction de chefs tels que Rafaël Frühbeck de Burgos, Hannu Lintu, François-Xavier Roth, Jahja Ling et Kazuki Yamada.

En 2013, il reçoit le Prix Chopin au Japon, joue à « La Folle Journée au Japon », et fait ses débuts au Théâtre De Santiago du Chili dans la série de récitals « Grandes Pianistas » où il remplace Hélène Grimaud. En 2014, il donne une série de concerts à deux pianos avec Boris Giltburg au Japon et en Argentine.

Il se produit régulièrement en France. Ces deux dernières saisons, notamment, aux festivals Piano Jacobins, la Roque d’Anthéron, l’Esprit du Piano, Menton, Sully-sur- Loire, L’Eté musical des Causses, Estivales de Musique en Médoc, Chopin (Paris et Nohant), au Festival de Piano de Biarritz et au Lille Piano(s) Festival avec l’Orchestre National de Lille.
Il s’est également produit Salle Gaveau à Paris, à Piano Campus, aux Musicales de Croissy, aux Rencontres artistiques de Bel-Air, à Grenoble, Rouen, Lyon, Cluses, ainsi qu’avec l’Orchestre symphonique de Bretagne et Insula Orchestra sous la direction de Laurence Equilbey.
En mai 2016, il collabore à la création du « Rappel des Oiseaux », mise en scène par Orianne Moretti, aux côtés de Mathieu Ganio, danseur Etoile de l’Opéra de Paris.
Début juillet 2016, il remplace au pied levé Nelson Freire pour interpréter le Concerto n°2 de Brahms avec l’Orchestre National du Capitole de Toulouse dirigé par Tugan Sokhiev.

Durant la saison 2017/2018, il donnera de nombreux concerts, à la fois en France (récitals à Cluses, Lyon, Villefranche-sur-Mer, La Maison du Japon à Paris, au Festival Messiaen au Pays de la Meije et concerts avec l’Orchestre Symphonique de Mulhouse (Premiers concertos de Rachmaninov et Prokofiev)), au Luxembourg, au Kazakhstan (à Astana et Almaty), au Japon (concert avec le Japan Philharmonic Orchestra dirigé Kazuki Yamada, le Kanagawa Philharmonic, des récitals au Suntory Hall à Tokyo, Nagoya, Fukushima, Osaka, Yamagata, …), en Amérique du Sud ((Buenos Aires, Santiago, Parana), en Lituanie, Allemagne, …

Parmi ses projets récents, on peut noter des récitals en Allemagne (Schloss Elmau, Berlin, Hambourg), au Danemark, au Japon (Tokyo, Osaka,…) mais aussi des concerts avec le Georgisches Kammerorchester en Allemagne (Concerto n°2 de James MacMillan, sous la direction de Mihhail Gerts), plusieurs programmes au Japon (Mozart Kv.595 avec l’Orchestre de la NHK, Kv.459 et Kv.491 avec l’Orchestre Philharmonique de Tokyo en joué/dirigé, le Concerto no°2 de Brahms avec le Tokyo New City Philharmonic et le Concerto n°3 d’Osawa avec le Japan Philharmonic, sous la direction de Kazuki Yamada), ainsi que des tournées, d’une part en Argentine ainsi qu’aux Etats-Unis, et d’autre part, en Autriche, avec le Tonkünstler-Orchester (Concerto n°4 de Beethoven).

Passionné de musique contemporaine, Kotaro Fukuma a créé en premières nationales ou mondiales des œuvres de Toru Takemitsu, Mutsuo Shishido, Renaud Gagneux, Thierry Escaich, Thierry Huillet, Pascal Zavaro, Einojuhani Rautavaara, Peter Klatzow, Francesco Milita…

Kotaro Fukuma a déjà enregistré plusieurs disques (une dizaine à ce jour) : deux pour le label Naxos (Schumann, Takemitsu), deux pour le label nippon Accustika (Liszt, Toppan Hall live Récital), un pour le label Harmony-Hortus (Iberia d’Albéniz), un pour Denon-Hortus (Debussy) et les derniers en date, sont consacrés à la musique russe (« Dumka », Denon/Hortus, 2014), Chopin (« Autour des ballades », Denon/Hortus, 2015), au thème de l’eau (« Sing to water », EDP, 2016), à Mozart & Schumann (Denon, 2016, avec le Yokohama Sinfonietta, sous la direction de Kazuki Yamada) et de nouveau Chopin (« Chopin Legacy », Ars Produktion, 2017).
Chacun de ses enregistrements est salué par la critique (Diapason, Classica, Gramophone, American Music Records, Bayern 4 Klassik, Classic Today…).

Ses concerts et enregistrements ont été diffusés aux USA (WNYC, WCLV, WPR), en Allemagne (Deutschlandfunk), en France (France 2, France Musique, Radio Classique), en Finlande (YLE), au Japon (NHK, NHK-FM, TBS), en Espagne (TVE, Radio Clasica), en Afrique du Sud (Classic FM), en Italie (Classica FM), au Brésil (SBT), en Pologne (TVP3)…

Kotaro Fukuma a fait ses études supérieures de musique, successivement, au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (2001-2005) avec Bruno Rigutto et Marie-Françoise Bucquet, puis à l’Université des Arts de Berlin (2005-2010) avec Klaus Hellwig, enfin à l’Académie du Lac de Côme en Italie (2006-2009). Il a bénéficié des conseils des maîtres Léon Fleisher, Mitsuko Uchida, Richard Goode, Alicia de Larrocha, Maria-Joao Pires, Leslie Howard, Dominique Merlet, et Aldo Ciccolini.

Kotaro Fukuma vit aujourd’hui à Berlin et parle six langues dont le français.

 

Programme :

Bach transcriptions
 
Bach – Petri : Choral « Sheep may safely graze »
Bach – Busoni : Choral « Ich ruf zu Dir, Jesus Christ »BWV 639, « Nun komm’ der Heiden Heiland » BWV 659
Bach – Hess : Choral « Jesus, bleibet meine Freude »
Bach – Liszt : Prelude and Fuga A minor
Bach – Kempff : Siciliano
Bach – Brahms : Chaconne
Bach – Siloti : Prelude
Bach – St. Saens : Overture from Cantata BWV 29
Bach – Fukuma : Air « Erbarme Dich, mein Gott » extrait de la Passion selon St.Matthew
Bach – D’Albert : Passacaille and Fuga BWV 582

 

Entrée : 20€, moins de 18 ans : 5€

infos